Forum des Jeunes Entrepreneurs

Social youtube
Post
Full sika
Le Woelab, un espace de démocratie technologique

Le projet « TERRES » a reçu le premier prix lors de l’édition 2013 du Forum des Jeunes Entrepreneurs du Togo. Mlle Sika Nabiliou, responsable communication du Woelab, revient sur la naissance de ce projet au sein du Woelab et sur les autres initiatives qui s’y développent.

 

Pourriez-vous nous présenter brièvement le Woelab ?
Mlle Sika Nabiliou : « Le WoeLab est le premier modèle d’un nouveau type de laboratoires d’innovation imaginé par Sénamé Koffi Agbodjinou dans le cadre d’un projet de ville intelligente HubCités Africaines. Cette structure dite « espace de démocratie technologique » est à la fois un espace de co-working, un incubateur. Elle vise à promouvoir le travail en collaboration avec une éthique « open source », autour de projets prenant en compte les particularités du contexte africain. Le programme « Silicon Villa » de création et d’incubation d’entreprises, lancé il y a quelques mois, a accouché de 5 startups locales. »

 

C’est au sein de ce programme que le projet « TERRES » a vu le jour?
Mlle Sika Nabiliou : « En effet, TERRES est une jeune entreprise spécialisée sur les questions agro-urbaines. Elle développe des services ou machines-outils afin de rendre possible les cultures en contexte très contraint, afin de trouver des solutions à la question de l’eau dans la grande ville et de remettre les citadins en contact avec la nature. »

 

Quelle est l’utilité de ce concept pour la population togolaise ?
Mlle Sika Nabiliou : « L’Afrique est le continent qui s’urbanise le plus rapidement. Selon Geopolis, entre 2000 et 2020, 500 nouvelles agglomérations franchiront le seuil des 10 000 habitants. L’Afrique de l’Ouest comptera alors autant d’agglomérations que l’Amérique du Nord. La population urbaine y atteindra 124 millions d’habitants, contre 74 millions en 2000. Cela va nécessiter de repenser l’approvisionnement alimentaire, surtout si nous ne voulons pas consommés seulement des produits industriels, avec des additifs chimiques en tout genre. Comment dès lors ramener du vert dans des villes comme Lomé ? Les dispositifs-outils de TERRES sont une solution au manque d’espace cultivable dans les villes et surtout à la gestion de l’eau afin de rendre la ville autonome en matière d’alimentation. C’est donc en ceci que nous voyons en l’agriculture urbaine une solution d’avenir et que nous avons décidé de nous lancer dans ce projet ! »

 

A quel stade en êtes-vous de la fabrication et de la commercialisation des différentes machines-outils que vous avez imaginé ?
Mlle Sika Nabiliou : « Nous avons aujourd’hui des prototypes fonctionnels et nous souhaitons les produire en série afin de faire des tests. Les études techniques et recherches expérimentales se poursuivent en vue de l’amélioration de nos prototypes, à la fois par rapport au design, à des aspects technologiques et fonctionnels. Ensuite, nous passerons à un mode de fabrication standardisé et à la vente de nos dispositifs-outils. »

 

Avec du recul, quel impact le Forum des Jeunes Entrepreneurs du Togo a-t-il eu sur le développement de votre projet ?
Mlle Sika Nabiliou : « Le Forum nous a apporté une reconnaissance nationale et une visibilité dans la presse à l’international. TERRES a été sélectionnée et promue par StartupBRICS, le premier blog en français sur l’actu Tech et Startup dans les pays émergents. L’équipe a également bénéficié de la participation à une formation de rédaction de plan d’affaires organisée par le FAIEJ dans le cadre du suivi post-forum.
Aussi, le prix reçu a permis de doter la startup en outils de fabrication et nous avons prévu la création d’un atelier afin de fabriquer en plus grande quantité, avec les mêmes standards. Dans la foulée du Forum, TERRES a été également sélectionné parmi les 100 meilleurs projets au concours Innovation Prize for Africa et nous sommes actuellement présélectionnés pour la seconde étape du concours Anzisha. »

 

Quelles seraient les choses que vous souhaiteriez voir évoluer pour la seconde édition de ce Forum ?
Mlle Sika Nabiliou : « Les talents cachés sont nombreux dans notre pays, il est important de faire une communication large autour de l’événement afin que cette initiative soit connue du plus grand nombre de jeunes ! »

 

Quels sont vos projets pour l’avenir ?
Mlle Sika Nabiliou : « Nous souhaitons nous positionner en tant que leader dans la production de machines-outils agro-urbaines en Afrique, et dans le reste du monde ! »

 

Quelle est l’adresse du Woelab et comment un jeune passionné de technologie ou de l’entrepreneuriat peut vous rejoindre ?
Mlle Sika Nabiliou : « Woelab est à Lomé, il est ouvert à tous, aussi bien à la petite vendeuse ambulante qu’à l’ingénieur. Vous pouvez nous contacter à l’adresse mail suivante : contact@woelab.com. Je vous invite aussi à visiter notre site web http://www.woelabo.com et à nous retrouver sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter) ! »

 

 

Interview réalisée en collaboration avec L-FRII (www.l-frii.com )