Forum des Jeunes Entrepreneurs

Social youtube
Post
Full mmm
M. M. Minasseh, « Pour entreprendre, il faut du travail, de l’abnégation, de la persévérance et surtout une bonne planification »

Directeur Général de l’agence de communication Maxkom et Administrateur général de la foire Adjafi, M. Marius Maxime Minasseh a animé un atelier de formation lors de l’édition 2013 du Forum des Jeunes Entrepreneurs du Togo. Il partage avec nous ses projets autour de la foire Adjafi et ses conseils en matière d’entrepreneuriat.

 

M. M. Minasseh, pourriez-vous nous présenter le concept de la Foire Adjafi et les motivations qui ont mené à la création de cette foire pour les jeunes entrepreneurs ?
M. M. Minasseh: « Nous sommes partis du constat que les jeunes entrepreneurs avaient des difficultés pour se faire connaître, promouvoir leurs produits et services. Comparé aux grandes entreprises qui ont des moyens, la compétition est déjà inégale. Nous avons pensé créer un cadre pouvant servir de vitrine, d’espace de promotion. L’idée était aussi de renforcer leurs compétences par des formations que nous leur proposons au cours de l’événement. Nous avons choisi le nom « Adjafi », qui signifie panier, pour reprendre la symbolique de cet outil dont nos parents se servaient dans les champs et faire écho aux marchés qui sont des points de rencontres et de commerce toujours important aujourd’hui. Nous allons organiser la troisième édition de cette foire cette année, du 26 août au 9 septembre sur l’aire de jeux du Lycée Agoè-Nyivé avec pour thème : « L’entrepreneuriat, une approche citoyenne pour l’épanouissement humain ».

 

Quelles sont les particularités de cette foire qui veut promouvoir des jeunes entrepreneurs ?
M. M. Minasseh: « Le coût réduit pour y participer est un aspect différenciant important. Lors des grandes foires, le mètre carré coûte en moyenne 60.000 francs CFA, ce qui exclut à priori les jeunes qui n’ont pas de grands moyens. La foire Adjafi offre des tarifs assez bas et accessibles même au petit artisan local qui se lance. Nous permettons aux jeunes de se retrouver, de se faire connaitre, d’échanger sur leurs expériences et de bénéficier d’une formation.»

Vous étiez partenaire de la première édition du Forum des Jeunes Entrepreneurs du Togo.

 

Quel est votre regard sur ces initiatives et ce nouveau Togo qui inscrit sa jeunesse dans une dynamique entrepreneuriale depuis 2008 ?
M. M. Minasseh: « C’est un Togo qui a de l’avenir parce que nous rattrapons le retard dû aux crises socio-politiques et à un système éducatif qui n’incitait pas à entreprendre. Les jeunes commencent à comprendre qu’ils peuvent créer de l’emploi et de la richesse pour eux et leur entourage sans attendre d’être recrutés dans la fonction publique. C’est une très bonne chose !»

 

En particulier, quel est votre retour sur la première édition du Forum et quelles sont vos suggestions pour les prochaines éditions ?
M. M. Minasseh: « Avec un format inédit, c’était vraiment osé de réunir des jeunes venus de toutes les régions du pays pour qu’ils puissent participer à des rencontres, ateliers, séminaires et formations avec des personnalités du monde économique du pays ou de l’étranger ! J’ai animé un atelier sur le module « vendre » qui en faite est la consécration de l’entrepreneuriat : arriver à faire connaitre, distribuer et faire consommer ses produits et/ou services, lors de ce forum, Et en retour j’ai aussi beaucoup appris des jeunes et des autres participants. Ce forum doit être pérennisé dans le temps. Pour les prochaines éditions, je pense qu’il est important qu’il y ait une différence entre le meilleur jeune entrepreneur et le meilleur porteur d’idée en partant du fait que l’entrepreneur est celui qui a déjà son entreprise et qui fait déjà ses preuves sur le terrain. Lors de cette édition de la foire Adjafi, nous allons communiquer sur le prochain Forum et éventuellement permettre l’inscription au Forum des jeunes présents pour une grande mobilisation ! »

 

Du 26 août prochain au 9 septembre, ce sera la 3ème édition de la Foire Adjafi. Quelles sont les nouveautés ?
M. M. Minasseh: « La foire Adjafi de cette année marquera un saut qualitatif par rapport aux éditions passées. Il y aura plus de confort et une organisation de 3 espaces : un espace exclusif pour les restaurants, bars et le divertissement, un espace pour les jeunes entrepreneurs et un espace VIP pour les grandes entreprises. Il y a aussi une formation de deux jours avant l’événement organisée par le Conseil National de la Jeunesse pour 30 jeunes entrepreneurs. Pour promouvoir l’excellence, nous prévoyons de remettre 2 prix, celui de « l’étoile des jeunes artisans » pour l’artisan le plus innovant en collaboration avec la Chambre des Métiers et CAP Social (Citoyens Actifs pour le Progrès Social) et celui de la compétition « piédestal » pour primer le meilleur vendeur-exposant de la foire avec la participation du RTPE (Réseau Togolais pour la Promotion de l’Entrepreneuriat.). Également, la foire offre une chance à dix jeunes entrepreneurs innovants et créateurs de bénéficier de stands offerts s’ils sont retenus par l’AJIDE (Association des Jeunes Initiateurs et Demandeurs d’Emploi). »

 

Quel message avez-vous pour les jeunes ?
M. M. Minasseh: « Les jeunes doivent croire en l’orientation vers l’entrepreneuriat que les autorités publiques et les institutions encouragent mais il faut qu’ils sachent qu’entreprendre n’est pas la fonction publique où aussitôt embauché, on commence à gagner de l’argent le mois suivant. Pour entreprendre, il faut du travail, de l’abnégation, de la persévérance et surtout une bonne planification.»

 

 

Pour en savoir plus sur l’agence MaxKom et la Foire Adjafi :
Le site web : www.adjafi.com
E-mail : maxkom@live.com
Tél : (00228) 90046335/22376337

 

 

Interview réalisée en collaboration avec le média en ligne L-FRII, (www.l-frii.com )