Forum des Jeunes Entrepreneurs

Social youtube
Post
Full sema patient avenir naval
Deux génies togolais veulent inventer l'avenir naval

Ils s'appellent Moutalibou SEMA et Patient BODJONA. Leur ambition, inventer l'avenir naval et pousser les limites de la navigation par voie maritime. Ils sont tous deux jeunes ingénieurs passionnés par la construction navale et par d'autres domaines technique et scientifique. De fait, ils font souvent appellent à leurs génies créateurs pour trouver des solutions à des problèmes que rencontre leur communauté.

 

Concepteurs du projet NAVIR et lauréats de la deuxième du Forum des Jeunes Entrepreneurs du Togo en 2014 dans la catégorie technologie, ces jeunes togolais promettent la révolution maritime à travers leur projet de construction navale.

 

Le déclic de ce projet remonte dans les années 2010. C'est après avoir appris avec amertume les nouvelles d’un naufrage sur le Lac Togo, que SEMA a eu l'idée de trouver une solution à ce genre d'incident en lançant la startup NAVIR. “Suite à ce drame, j'ai décidé d'apporter une solution digne de ce nom au problème”. SEMA est l'exemple vivant de l'idée selon laquelle pour entreprendre seul l'imagination, le travail, la discipline comptent. Bien qu'étant non-voyant, il n'y a aucun limite en son potentiel. Et c'est exactement ce qui fait de lui un jeune ingénieur et entrepreneur particulier.

 

Le projet NAVIR a pour ambition d'apporter les solutions aux problèmes de sécurité des embarcations, de fluidité dans les transports des marchandises et des personnes par voies marine et autres.

 

Cependant, tout comme d'autres entrepreneurs du monde entier, l'équipe NAVIR a rencontré quelques difficultés dans la mise en œuvre de ses solutions. Il s'agit essentiellement des difficultés de financement en premier lieu. Pour surmonter cela, les jeunes ingénieurs font souvent recours au “love money” comme on l'appelle dans le monde des startups. Il s'agit essentiellement des financements par les parents, amis et autres connaissances. Aujourd'hui ce ne sont pas les idées et prototypes qui leur manquent. “Un fond de 30 millions de francs CFA sera idéal. Mais toute aide ou financement en nature ou en espèces pourra nous aider à booster nos activités” confient-ils avec espérance.

 

Leur participation au FJET en 2014 a permis de mettre en lumière leur projet et leurs talents. Pour la troisième édition du FJET, qui aura lieu du 5 au 6 décembre 2015 au Campus DEFITECH II, non loin de la Foire Togo 2000 à Lomé dans le quartier Hédjranawé, plusieurs génies togolais seront également honorés et accompagnés dans la création d'entreprises pérennes au Togo.


 

Retrouvez plus d'informations sur le projet AVENIR NAVAL.