Forum des Jeunes Entrepreneurs

Social youtube
Post
Full sam
Sam Kodo, le prince de la robotique en Afrique !

Octobre 2013 – avril 2014, voici déjà six mois que le Forum des Jeunes Entrepreneurs du Togo, organisé par l’agence TRUE, a récompensé M. Sam Kodo, comme porteur du meilleur projet d’innovation numérique pour l’année 2013.
Nous avons le privilège de vous présenter celui qui a su convaincre l’ensemble des personnalités du jury composé d’universitaires, de chefs ou cadres d’entreprises et qui a séduit le public présent lors du Forum avec sa phrase fétiche : ”Et ça marche !!!”


M. Sam Kodo, étudiant à l’Université de Lomé est passionné de robotique. Il est l’inventeur du Lifebook, un mini ordinateur à faible coût, et il est le fondateur de la société Infinite Loop. Suivez l’interview qu’il nous a accordée à la veille d’un nouveau concours auquel il participe en Italie.

 

M. Sam Kodo, pouvez-vous nous présenter brièvement votre entreprise ?
M. Sam Kodo : « Merci pour l’opportunité que vous nous offrez pour échanger avec vos internautes. Je suis Sam Kodo, étudiant en sociologie à l’Université de Lomé et en effet, passionné depuis longtemps par la robotique et les nouvelles technologies. Infinite Loop comme vous venez de le mentionner est une entreprise créée pour la conception des produits technologiques tels que les ordinateurs, les robots et tout ce qui fait appel à la technologie. »

 

Pourquoi avez-vous choisi le nom « d’Infinite Loop » en particulier pour votre entreprise ?
M. Sam Kodo : « Pour choisir ce nom, je me suis inspiré d’un langage de programmation comme le C+ qui veut dire en informatique boucle infinie. Aussi, nous nous sommes dit qu’avec cette entreprise et ce nom nous aurions un succès infini dans le domaine de la technologie ! »

 

Pouvez-vous nous expliquer comment un étudiant en sociologie comme vous s’est intéressé à l’univers de la robotique et a développé des compétences dans ce domaine si particulier ?
M. Sam Kodo : « Vous savez, depuis l’âge de huit ans, je faisais des recherches dans les livres de mon père qui est enseignant à l’université. C’est par la lecture et les recherches qu’un jour, je me suis décidé et j’ai essayé de construire une maquette d’avion. La maquette faite, elle a décollé. Depuis ce jour, je me suis rendu compte que je pouvais faire de grandes choses. »

 

Pourriez-vous nous présenter quelques unes de vos réalisations ?
M. Sam Kodo : « J’ai conçu plusieurs robots comme un anti-moustiques à ultrason mais aussi des avions. En 2012, j’ai remporté un prix d’innovation à Dakar au Sénégal avec le projet « Brain Coach », un mini ordinateur ayant pour rôle d’aider les enfants dans leurs activités scolaires. En 2013, il y a eu le projet Lifebook, un mini ordinateur que l’on peut connecter à sa télévision et actuellement, je travaille sur un robot humanoïde. »

 

Vous avez participé à la première édition du Forum des Jeunes Entrepreneurs Togolais. Qu’avez-vous pensé de cette initiative et expérience ?
M. Sam Kodo : « Une telle initiative est une très bonne chose. Elle permet de déceler des potentialités et de révéler des jeunes talentueux cachés au Togo. Cette initiative donne confiance aux jeunes pour qu’ils puissent se battre et aspirer à de plus grandes choses. Personnellement, j’avais plusieurs idées de projets autour des ordinateurs ou robots et je cherchais des occasions comme celle du Forum afin de les mettre en valeur, de donner un sens à ces produits avec l’envie de créer une entreprise. Au delà de la cagnotte de deux millions de francs CFA, ce forum nous a apporté de l’accompagnement et des formations nous permettant d’être aujourd’hui plus professionnel. »

 

Aujourd’hui quelles sont vos ambitions pour le futur ?
M. Sam Kodo : « J’ai beaucoup de surprises pour le Togo. Tout petit, je me disais que je devais apporter ce j’ai de meilleur à mon pays. Je pense que je suis sur la bonne voie. »

 

Dans quelques jours, vous participerez à un concours international d’innovation en Italie. Pourriez-vous nous en dire plus ?
M. Sam Kodo : « C’est un concours international autour de la conception de machines capables de résoudre différents problèmes. Moi, j’y vais pour concevoir un robot humanoïde et pouvant interagir avec un homme. Seulement 10 jeunes dans le monde entier ont été sélectionnés pour concourir. »

 

Bonne chance surtout Sam et que les dieux de l’Afrique soient avec toi !
M. Sam Kodo : « (Rires)…Merci ! »

 

Un mot à l’endroit des jeunes togolais par rapport à l’entrepreneuriat ?
M. Sam Kodo : « C’est de ne jamais cesser de rêver, d’innover pour aller de l’avant. Être entrepreneur n’est pas facile et il faut avoir de la rigueur, mais je pense qu’avec de l’abnégation, de la volonté et de la rage, on finit par y arriver. Je vous remercie. »

 

Merci M. Sam Kodo pour votre disponibilité et à bientôt.

 

 

Interview réalisée en collaboration avec L-FRII (www.l-frii.com )